mercredi, 13 juin 2012

Poème de Michel BARAN

La bêtise

 

La bêtise se divise comme l'esprit,

en langage de feu,

ses ravages ne sont pas de peu,

sonprix défie toute concurrence!

 

Il obstrue les coeurs,

rend obtus les yeux,

bien souvent fait croire qu'on est Dieu!

 

La bêtise n'est pas inculture,

ni sottise,

c'est la fine couche de confiture, d'autosuffisance

qui recouvre les béances de l'être,

le refus de se remettre en question,

de procéder à sa propre réquisition, pour se connaître et s'assimiler!

 

Ne pas être conforme à sa loi,

faire son travail sans distinguer le bien du mieux,

ou du moins refuser de le reconnaître!!!

 

 

Michel BARAN

 

Les commentaires sont fermés.